Post from February 27, 2020

Observer son cycle menstruel grâce à la méthode symptothermique permet d'identifier les anomalies du cycle plus rapidement. «Le syndrome des ovaires polykystiques est en effet souvent découvert “sur le tard”, lors d’un désir de grossesse, puisqu’il se traduit notamment par des problèmes d’ovulation, que la pilule peut dissimuler pendant des années.» #santeReproductive

www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/syndrome-des-ovaires-polykystiques-les-filles-de-femmes-atteintes-auraient-cinq-fois-plus-de-risque-de-lavoir-430050