Publication du 15 février 2020

Les perturbateurs endocriniens pourraient provoquer plusieurs maladies dont les malformations génitales, l'infertilité et le cancer, surtout chez les personnes plus vulnérables dont les femmes enceintes, celles qui allaitent ainsi que les jeunes enfants et les adolescents. Santé Canada devrait se pencher sérieusement sur la question, comme le font les Français. #santeReproductive

lci.fr/bien-etre/perturbateurs-endocriniens-chaque-semaine-nous-ingerons-l-equivalent-d-une-carte-bancaire-des-deputes-alertent-sur-les-dangers-des-contenants-en-plastique-2139657.html