Publication du 08 décembre 2020

C'est la journée mondiale du climat ! On en profite pour vous partager cette étude qui démontre que le réchauffement climatique pourrait affecter la fertilité de certaines espèces vivantes, et augmenterait significativement les risques de stérilité pour certaines d’entre elles.

Selon Tom Price, à l’origine de l’étude, “Il y a un risque que nous ayons jusqu’ici sous-estimé l’impact du réchauffement climatique sur la survie des espèces, car nous nous concentrions sur la limite à partir de laquelle la température devient mortelle pour les organismes, au lieu de considérer la température à partir de laquelle les organismes ne se reproduisent plus”