Publication du 17 mai 2021

Une conférence virtuelle à ne pas manquer ce Jeudi à 18h ! ?

Le chiffre fait froid dans le dos : depuis le début du XXe siècle, la capacité de fécondation chez l’humain a baissé de 60%. Du côté des hommes, les spermatozoïdes sont moins nombreux et moins fonctionnels. Les premiers signes de l’andropause apparaissent 20 ans plus tôt que chez les hommes nés dans les années 1910. Pour les femmes, on parle entre autres d’insuffisance ovarienne prématurée, de fausse-couche et d’endométriose. Le recours à la procréation assistée est de plus en plus fréquent et pourrait bientôt toucher la majorité des couples. Comment expliquer cette chute drastique de la fertilité ? Notre mode de vie est-il en cause ? Quels rôles jouent les contaminants environnementaux et notamment les perturbateurs endocriniens ? Comment affectent-ils la fécondité ? Quelles sont les perspectives pour les générations à venir ? Une conférence pour faire le point sur les dernières recherches sur la fertilité humaine.

Daniel Cyr est professeur à l'INRS-Institut Armand-Frappier. Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en toxicologie de la reproduction et directeur du Centre interuniversitaire en reproduction et développement (CIRD). Il s’intéresse tout particulièrement aux effets des contaminants environnementaux sur le système reproducteur mâle.

? Rendez-vous sur la chaîne YouTube du Coeur des sciences UQAM le Jeudi 20 mai à 18h (gratuit) : bit.ly/3tU3ciG