Les fausses couches

La fausse couche peut se manifester de différentes façons:

  • Par des crampes abdominales sévères et des pertes sanguines anormales;

  • Par ce qui semble des menstruations tardives, en l’absence d’un graphique symptothermique, si la fausse couche survient avant que la grossesse n’ait été constatée médicalement. Les personnes qui disposent d’un graphique symptothermique savent si un saignement est réellement une menstruation ou une fausse-couche, car ils auront constaté les changements ovulatoires deux semaines auparavant.

Dans le cas où une fausse couche est diagnostiquée après plusieurs semaines de grossesse, un curetage peut s’avérer nécessaire. 

fausse-couche

Peu importe comment et quand elle se produit, la fausse couche peut être accompagnée d’une incompréhension, d’un sentiment de culpabilité, voire parfois d’une détresse psychologique. Il est alors important de ne pas négliger d’avoir recours à un soutien psychologique afin de passer à travers cette épreuve.

Voici quelques organismes pouvant apporter de l’aide aux personnes souffrant de symptômes de deuil après une fausse couche :

On estime que 12 à 15% des grossesses assez avancées pour avoir été médicalement diagnostiquées se termineront par une fausse couche (Garcia, 2002). Il est donc important de considérer la fausse couche comme un phénomène possible dans le processus de recherche de grossesse.

Les causes sont principalement les suivantes (Source Fertilys):

  • 15% endocrinienne

  •  5% génétique

  • 15% auto-immune

  • 20% anatomique

  • 45% inconnue

 

Déceler une grossesse ou une fausse couche avec la méthode symptothermique

Avec le graphique symptothermique, il est possible de déceler une grossesse bien avant le diagnostic médical. Il est aussi possible de confirmer une fausse couche en cas de saignements en début de grossesse.

Si l’on observe, environ une semaine après la première montée de température de la phase ovulatoire, une nouvelle montée qui mène à un 3e plateau thermique, nommé “plateau de grossesse”, c’est un signe qu’une grossesse est probablement commencée. C’est au bout de 20 jours de températures hautes (incluant le 2e et le 3e plateau thermiques) que l’on peut alors confirmer la grossesse. 

En cas de douleurs abdominales et saignements en début de grossesse, la fausse couche est confirmée, lorsque la température du 3e plateau baisse au niveau des températures hypothermiques préovulatoires du cycle (sous la ligne de cache). Si le troisième plateau se maintient, c’est signe que la grossesse continue.

Nous suggérons de reprendre le graphique symptothermique immédiatement après une fausse couche, car la fertilité pourrait revenir rapidement.


 

 GARCIA-ENGUINADOS A et al. «Risk factors in miscarriage : a review», European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology, 2002, 102, 2; 111-119

Fertilys, consulté le 30 juillet 2018, Les fausse couches, http://www.fertilys.org/fertilite/les-fausses-couches/