La fertilité et l’âge

Chez la femme 

L’âge est un facteur déterminant dans la capacité à concevoir, en raison des particularités du système reproducteur féminin.

Effectivement, les chances de concevoir diminuent avec l’âge et inversement, le risque de fausse couche augmente.

On observe un maximum de fertilité de 19 à 25 ans et un déclin progressif à partir de 35 ans. On estime qu’à 45 ans, même en l’absence de ménopause, les probabilités de concevoir sont très faibles (Dunson, 2002).

Le risque de fausse couche, quant à lui, passe de 12% vers 25 ans, à 20% à 37 ans et à 30% à 43 ans (Leridon, 2007).

Plus la femme avance dans sa périménopause, plus elle pourra observer des changements dans son cycle menstruel, avec diminution des signes de fertilité.

Chez l’homme 

L’âge a également un impact sur la fertilité de l’homme, surtout en ce qui a trait à la qualité des spermatozoïdes. 

En effet, il a été démontré que plus l’âge avance, plus on constate des anomalies dans les chromosomes des spermatozoïdes (Sloter, 2004 et 2007), ainsi que des anomalies dans leur ADN pouvant affecter leur constitution et leur mobilité (Morris, 2002).Tous ces facteurs pourraient diminuer la fertilité masculine.

Plutôt que d’attendre un an, il est conseillé aux couples âgés de plus de 35 ans qui ont des relations sexuelles non protégées de façon régulière (2 à 3 fois par semaine) et qui n’ont pas conçu à l’intérieur de 6 mois, de consulter leur médecin afin de s’assurer de leur bonne santé reproductive et de cibler les habitudes de vie à modifier afin d’améliorer leur fertilité (Gnoth, 2005).

Malgré les risques et les défis supplémentaires qu’apportent l’aventure de concevoir à un âge plus avancé, il demeure que la plupart de ces grossesse se déroulent sans problème.

 

 

DUNSON, David B., Bernardo COLOMBO et Donna D. BAIRD. «Changes with age in the level andduration of fertility in the menstrual cycle», Human Reproduction, 2002, 17, 5; 1399-1403.

LERIDON H., «Can ART compensate for the natural decline in fertility with age? A model assessment», Human Reproduction 1, 2007 ,7; 1584-1553.

SLOTER E, J NATH, B  ESKENAZI et al. «Effects of male age on the frequencies of germinal and heritable chromosomal abnormalities in humans and rodents», Fertil Steril 2004, 81; 925–943.

SLOTER ED,  F MARCHETTI, B ESKENAZI et al. «Frequency of human sperm carrying structural aberrations of chromosome 1 increases with advancing age», Fertil Steril, 2007, 87; 1077–1086.

MORRIS ID, S ILOTT, L DIXON et al. «The spectrum of DNA damage in human sperm assessed by single cell gel electrophoresis (Comet assay) and its relationship to fertilization and embryo development», Hum Reprod, 2002, 17; 990–998

WYROBEK AJ, B ESKENAZI, S YOUNG et al. «Advancing age has differential effects on DNA damage, chromatin integrity, gene mutations, and aneuploidies in sperm», Proc Natl Acad Sci USA, 2006, 103; 9601–9606.

SCHMID TE, B ESKENAZI, A BAUMGARTNER, et al. «The effects of male age on sperm DNA damage in healthy non-smokers», Hum Reprod, 2007, 22; 180–187.

GNOTH, Christian, E. GODEHARDT, Petra FRANK-HERRMANN et al. «Definition and prevalence of subfertility and infertility», Human Reproduction, 2005, 20, 5: 1144-1147.