Habitudes de vie favorables à la fertilité

La capacité de concevoir et de poursuivre une grossesse où la mère et le bébé sont en santé s’appuie sur la santé générale préalable de l’homme comme de la femme. 

Dès que l’intention de concevoir se dessine, on peut dès lors faire un bilan de ses habitudes de vie et apporter quelques améliorations si l’on souhaite augmenter son indice de fertilité. 

Voici une liste de recommandations non exhaustive des habitudes à privilégier ou à éviter pour favoriser la fertilité du couple.

couple qui veut concevoir

Habitudes de vie à privilégier

  • Viser un poids santé, puisque l’obésité de l’homme et de la femme ou, au contraire, un poids insuffisant peuvent contribuer à allonger le délai pour concevoir ;

  • Faire de l’exercice modéré sur une base régulière ;

  • Privilégier une alimentation peu transformée, (favoriser les aliments d’origine végétale, riche en vitamines, fer, magnésium et autres minéraux, les huiles saines et les produits laitiers gras (s’ils sont bien tolérés) ;

  • Réduire la consommation d’alcool et de caféine, les glucides et les sucres raffinés et le gras trans ;

  • Prendre des suppléments de vitamines et minéraux pour compléter l’alimentation (incluant de l’acide folique) ;

  • S’accorder de bonnes nuits de sommeil ;

  • Trouver des méthodes pour gérer le stress au quotidien (méditation, yoga, respiration lente…);

  • Vérifier la présence d’intolérances alimentaires chez les deux partenaires;

  • Réduire son exposition aux perturbateurs endocriniens (Phtalates, Bisphenol A, pesticides, l’Alkyl Phenol et le Nonylphenol, Parabens, Dioxines, Polychlorobiphenyles (pcb), Polybromobiphenyles).

Habitudes de vie à éviter

  • S’abstenir de fumer et de consommer des drogues récréatives ;

  • Éviter la chaleur aux testicules (pantalon et sous-vêtements trop serrés, spa ou bains chauds prolongés, longue période assise au bureau ou en voiture, le port d’un cuissard lors de longues périodes à vélo…) ;

  • Éviter de porter le téléphone cellulaire, ou d’utiliser un ordinateur portable connecté au wi-fi  près des organes génitaux.

Pratiques sexuelles favorables pour concevoir

  • Avoir des relations sexuelles environ aux 2 jours dans la fenêtre fertilité établie grâce à la méthode symptothermique, tout en ne s’abstenant pas lorsque la glaire est culminante;

  • Favoriser la lubrification vaginale naturelle créée par l’excitation sexuelle, une stimulation adéquate, un environnement propice et un état d’esprit détendu pour les deux partenaires . Si un lubrifiant s’avère nécessaire, utiliser des lubrifiants tels que Pre-Seed(R) ou Conceive-Plus(R) qui ne nuiront pas aux spermatozoïdes. À noter que ces produits n’offrent toutefois pas d’action favorable sur la fertilité, contrairement aux promesses de leur publicité.

Pratiques sexuelles à éviter pour concevoir

  • Éviter les lubrifiants à base d’eau ou d’huile minérale; éviter également la salive qui contient des enzymes digestives et pourrait détruire les spermatozoïdes.